LES CHEMINS DE L'ETERNEL: forum ouvert sur le monde paranormal
 
AccueilstargateS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ruines sus marine, vestige d'un contacte extraterrestre?

Aller en bas 
AuteurMessage
stimata
Admin
Admin
avatar

Messages : 1229
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 42
Localisation : Saint Nicolas de port

feuille de l'entité
la couronne du roi! :
la couronne du roi!
https://i.servimg.com/u/f83/11/73/65/48/images10.jpg

MessageSujet: ruines sus marine, vestige d'un contacte extraterrestre?   Mer 19 Juin - 18:16

29 Mai 2013
Partout dans le monde, il existe des cités antiques englouties par les eaux. Rien qu'en méditerrané, il en a été référencé deux-cent. Mais de quelles époques proviennent-elles ? Beaucoup s'accordent à dire qu'elles datent d'une époque où les villes n'étaient pas encore présentes sur l'ensemble de notre globe et où l'urbanisation tenait donc une place limitée voir inexistante. Et si ces constructions nous venaient directement de l'inspiration d'êtres venus d'ailleurs comme le souligne des légendes indigènes ? De nombreux récits anciens parlent en effet de lumières provenant de la mer... Mais de quelles natures pouvaient-elles bien être ? Certaines de ces constructions ont été estimées comme étant anciennes de plus de 10 000 ans, remettant ainsi en cause la théorie que beaucoup de scientifiques partageaient sur l'émergence de l'urbanisation qui était considérée comme beaucoup plus récente. La cause de leur disparition sous la surface de l'eau serait la fin de la dernière période glacière qui remonte à 10 000 ans. A cette époque, de gigantesques blocs de glace rendaient la vie possible sur des zones bien plus étendues qu'à notre époque. Cependant, quand le climat a commencé à se réchauffer, ces villes ont été submergées par les eaux. La cité engloutie la plus célèbre est bien sûr celle décrite par Platon : l'Atlantide. L'avancée extraordinaire de ce peuple pour l'époque laissait penser aux grecs antiques que cette civilisation était en contact avec des extraterrestres. Selon certains auteurs modernes, ce contact pourrait être représenté par le dieu de la mer Poséidon. Ce dernier aurait construit la cité pour protéger sa famille. Finalement, après une tentative qui resta vaine d'envahir Athènes, cette mystérieuse cité aurait été engloutie en un jour et une nuit. Selon les écrits, cette ville aurait été construite entre le Maroc et l'Espagne au-delà du détroit de gibraltar. Pourtant, c'est au large de Cuba que J. Manson Valentine découvrit à seulement une dizaine de mètres de profondeur une structure qui avait été prise auparavant pour une formation de corail. Il soupçonne alors que ces pierres qui ont été travaillées par l'Homme soit des restes de la fameuse cité de l'Atlantide. En effet, au vu de la disposition de ces roches, il a été montré qu'il s'agissait en fait d'un « sentier » d'un port et on l'a donc appelé « Route de Bimini ». Au début des années 2000, une expédition a été organisée en suivant cette route, mais cette fois à plusieurs centaines de mètres de profondeur. Le sonar a alors détecté des pierres taillées à 90° et des formations qui laissaient penser à d'anciennes pyramides, mais aussi des rues, des tunnels et d'autres bâtiments. Ce qui est très intéressant, c'est que ces constructions sont situées dans la zone du triangle des Bermudes, qui est connue pour ses anomalies magnétiques et ses observations d'OVNIS. D'autres légendes antiques parlent de villes de bronzes tombant du ciel, comme si elles avaient été apportées par les cieux. Au Japon à Yonaguni, a été découvert en 1987 un très grand complexe sous-marin à une vingtaine de mètres de profondeur. Ce dernier est une immense structure pyramidale comprenant cinq couches équivalentes à deux terrains de football. Fait encore plus surprenant, il existe un gigantesque visage humain sculpté mesurant dans les sept mètres de hauteur. Comment une structure si complexe a pu être érigée alors que selon les scientifiques nous étions à l'époque de sa construction en pleine pré-histoire ? Une fois encore, une explication extraterrestre est envisagée, surtout que la construction se trouve au milieu du « triangle du Dragon », endroit réputé pour ses observations d'OVNIS et d'autres phénomènes similaires à ceux qui se déroulent dans le triangle des Bermudes. Peut-être existe-t-il une analogie entre les dragons issus du folklore chinois et japonais et ces objets brillants qui ont été vus sortant de l'eau... Le point commun entre le triangle des Bermudes et le triangle du dragon est qu'ils sont traversés tous deux par le 25ème parallèle nord et sont donc situés sur une même ligne si on les observe sur une carte géographique. Est-il possible que cet alignement ait été voulu par une civilisation extraterrestre ? Ces deux zones marquent-elles l'endroit de leurs anciennes bases ? Voilà autant de questions qui sont soulevées et restent encore en suspens. Une légende du Japon qui remonte de 1803 et qui s'est déroulé sur une plage au nord de Tokyo raconte qu'un immense engin circulaire s'est écrasé sur le rivage. Les gens qui explorèrent le vaisseau auraient trouvé à l'intérieur de celui-ci une jolie jeune femme parlant une langue inconnue et serrant une boite de manière à ce que personne ne puisse la toucher. On peut alors se demander si ce mystérieux vaisseau ne provenait pas de Yonaguni. Dans l'histoire du Japon, de nombreuses sculptures et gravures suggèrent la rencontre de notre civilisation avec une autre venant d'une planète différente. On peut par exemple citer la statue « Dogu » qui représente un être humanoïde vêtu d'une étrange combinaison faisant penser à une combinaison spatiale moderne. Selon les archéologues, il y aurait plus de 15 000 statues de ce genre datant d'environ 14 000 à 300 ans avant J-C. De nombreux écrits antiques associés à ces statues racontent que des êtres descendus du ciel sont venus enseigner à l'humanité du Japon différentes disciplines. Ce type de statues existe également en Arizona où les Indiens Hopi continuent encore actuellement à fabriquer des poupées appelées « Kachina ». Dans le désert du Sahara, des peintures situées dans des cavernes et représentant des astronautes ont également été retrouvées. En 2001, à 11 km des côtes indiennes, l'institut océanographique d'Inde a découvert des anomalies sous-marines au niveau du golfe de Kambhat. Les appareils ont en effet révélé l'existence d'un réseau de bâtiments en pierre recouvrant une surface de 8 km². Ces constructions dateraient également d'une époque où l'urbanisation était censée être inexistante et certains objets récupérés ont été datés comme étant âgés de 32 000 ans ! Ce ne serait qu'il y a seulement 9000 ans que la cité aurait été engloutie. De plus, à 320 kilomètres de là, à Dwaraka, des chercheurs ont trouvé à une vingtaine de mètres de profondeur des ruines contenant des murs de sables, des rues pavées ainsi que l'existence d'un ancien port. Ces constructions seraient les restes de la légendaire ville antique de Dwaraka demeure du dieu Krishna. Pour les défenseurs des « antiques astronautes », l'attaque du roi Salwa contre la cité de Krishna correspondrait à une bataille qui aurait utilisé des technologies extraterrestres et des vaisseaux spatiaux. A la suite de celle-ci, Krishna aurait alors quitté la terre et sa ville aurait été engloutie. Si les ruines trouvées sont bien celles de cette ville antique alors il se pourrait que les écrits relatifs à celle-ci soit vraies également... Dans la littérature Hindoue, il existe un texte appelé « Sangam » et celui-ci raconterait l'histoire des Sangams qui étaient des assemblées de sages dont certains auraient été des extraterrestres.. Les deux premières auraient existé au sein d'un ancien continent aujourd'hui submergé et nommé « Kumari Kandam ». En 2000, au Pérou, dans le lac Titicaca, une équipe italienne a retrouvé à une trentaine de mètres de profondeur des vestiges d'une route pavée, d'une terrasse en pierre ainsi que d'un mur mesurant dans les 800 mètres de long. De plus, une tête en pierre a également été retrouvée au sein de ces ruines. Il se pourrait qu'il s'agisse des restes d'une ville légendaire appelée Wanaku. En comparant la tête retrouvée sous l'eau avec celles gravées dans la ville de Tiahuana on retrouve de grandes similitudes. Précisons que pour les théoriciens des « Antiques Astronautes » cette dernière ville aurait une origine extraterrestre. Fait étrange, les ruines retrouvées au fond du lac ne dateraient que de 1500 ans et les scientifiques se demandent donc ce qu'il a bien pu se passer au niveau du lac pour qu'une ville soit ainsi engloutie. Pour les théoriciens des « Antiques Astronautes », cela aurait été une manœuvre délibérée et le lac serait d'origine artificielle. Les ancêtres parlaient d'ailleurs de lumières qui étaient visibles sous le lac... Que pensez donc de toutes ces découvertes associées à ces légendes anciennes ? Comment se fait-il que des constructions qui datent de bien avant les premières urbanisations aient-été retrouvées ? Se pourrait-il que nous soyons visités depuis la nuit des temps et qu'une forme de partenariat avec une civilisation extraterrestre ait eu lieu ? En suivant cette théorie, il serait alors tout à fait possible que nombres de dieux décrits dans différentes traditions soient en réalité des êtres venues de l'espace !
 
Source : http://mystere-paranormal-surnaturel.over-blog.com/ruines-sous-marines-vestiges-d-un-contact-extraterrestre
Revenir en haut Aller en bas
http://stimataspirit.forumactif.org
 
ruines sus marine, vestige d'un contacte extraterrestre?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les ruines de l'océan
» Les ruines de Puma Punku
» Un documentaire va révéler une ville Maya sous-marine et un contact extraterrestre
» La Marine Russe révèle ses observations d'ovni
» L'idée d'un protocole de contact avec une éventuelle civilisation extraterrestre refait surface

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les chemins de l'éternel  :: Ufologie :: Ebes (entites biologiques extraterrestres)-
Sauter vers: